L’usure gratte,
Elle affine sa metamorphose.
A bien toujours s’ajuster,
On finit par s’user.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *