L’aube se lève au jour ou les vagues naissent,
Le dernier printemps,
Reçu comme une feuille dans les cheveux,
Pavanez, oiseaux aux milles dieux,
Le fleuve aux fleurs pourpres, Baigne ma solitude,
Les étoiles s’endorment comme le prince d’un conte,
je ne souhaite plus vous épouser. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *