Cette nuit je dormirai sur la montagne,
Pas pour oublier mais pour exister,
Je respirai à plein poumon l’aire glacial,
Me sentant vivant,
Je regarderai les étoiles,
Devant moi elles égaieront la nuit froide,
Seront le chemin de mon dessein,
Brillantes comme à leur naissance,
La nuit continuera sa voie,
Mon coeur de vivre,
La lune de réfléchir,
La montagne de me réconforter,
Une chouette hulotte volera dans le silence,
Et je dormirai sur la montagne d’un sommeil reposant,
plein de rêves et d’astres luissant,
Vers l’aurore je redescendrai,
Retrouver le sommeil,
Mon lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *